BLUE BIRD


Performance, archives, variable dimensions, 2013


FR

Le titre est dérivé du roman Niezi (Garçons de cristal, 1995) qui est écrit par un écrivain taïwanais, Bai Xian-yong.

Dans le roman, souffrant d’une pression de la société, la communauté homosexuelle est représentée comme un groupe d’oiseaux. Sans abris dans la ville, les oiseaux fuient le vent et la pluie au péril de leur vie. Ils se rassemblent au même endroit pour qu’ils puissent rencontrer leurs compatriotes, comme la communauté homosexuelle à Taiwan dans les années 60. Une fois j’ai discuté avec un ami sur le statut sociale de la communauté LGBT à Taiwan, j’ai remarqué qu’il y a eu quelques changements mais certains points du roman existent toujours aujourd’hui. Dans la crainte que la tragédie se répète de jour en jour, nous voulons faire une performance pour manifester contre cette position d’ inégale.
EN

The title, Blue bird, derives from a Taiwanese gay community in the early 1960, represented in a novel Niezi (Crystal Boys) written by Taiwanese writer, Bai Xiang-Yong. In this novel, Bai describe the young queer boys, at that time, assembled in New Taipei Park at night in order to escape from the pressure of society. This displacement closely resembles the path of wild birds seeking shelter. They are all poor, savage and hungry. Inspired by this story, my friend invited me to make this performance in protest of the suffering of the Taiwanese gay community, who today still face almost as much discrimination as they did in the early 1960s.